AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Partagez | 
 

 Entraînements des chevaux de Shinzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar

Emerald Breeding

Emerald Breeding


METIER :
Inséminatrice


MESSAGE :
859


INSCRIPTION :
17/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Ven 29 Mar - 13:43


29 mars 2013 : màj.
Commentaires:
Magnifique résumé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweeney666.deviantart.com/
avatar

Honeysuckle Haven

Honeysuckle Haven


METIER :
Ostéopathe


MESSAGE :
901


INSCRIPTION :
08/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Ven 29 Mar - 20:38

Nouvel entraînement



Feeling Lolita
30 mars 2013, entraînement de saut d'obstacles, point neutre de Feeling Lolita au caractère difficile
Bonus total: +2 (caratère -1 ; résumé +3)
Sortie: oui
Résumé:
Après la séance difficile de la veille, il était temps de passer à des choses que la jument appréciait plus. Je savais déjà qu'elle adorait sauter, bon c'était pas non plus sa grande passion, mais elle adorait ça. Bref, le temps était un peu moins au rendez-vous que la veille, mais il faisait tout de même bon. Tout cela pour dire que j'étais en train de parcourir l'allée des boxes, un à un. Je regardais de temps à autre les chevaux curieux qui avaient la tête dehors. Certains hennissait dès qu'il voyait quelqu'un, d'autres étaient trop occupé à dire bonjour à leur propriétaire. J'admirai ce monde avec un large sourire, j'étais heureuse. Heureuse de mener la vie que je menais, et je savais que j'avais énormément de chance.

Feeling était attachée à la barre, elle était plutôt calme, et elle essaya même de se faire les dents sur le rondin de bois. Je lui fis vite fait passer l'envie de recommencer avec une petite tape sur le nez ! Aujourd'hui, je prenais mon temps, je pansai ma jument tranquillement, je n'étais pas pressée, pour une fois ça faisait du bien de ne pas devoir se dépêcher et pouvoir profiter de mon temps avec ma belle alezane. Après un bon gros pansage, je sellai ma jument et la bridai, je lui mis également des protections (guêtres et protèges boulets) avant de m'équipai et de me diriger vers le manège. Un ami me secondait toujours lorsque je faisais une séance d'obstacles avec Feeling, cet ami m'aidait ainsi à augmenter la taille des obstacles. Le manège était vide, je l'avais plus ou moins réserver pour une heure. Les sabots de ma jument foulaient donc le sable tout juste hersé du manège, elle soufflait, et bougeait la tête dans tout les sens, de temps à autre elle regardait les obstacles dans la carrière, et madame ne pouvait pas s'empêcher de trottinait, impatiente apparemment.

Je me mis en selle, pour une fois elle ne m'embêta pas. Mais ce ne fut pas le cas pour la détente, entre coup de culs et ruades j'ai bien failli tomber plusieurs fois, la belle thoroughbred avait vraiment la pêche aujourd'hui ! La séance allait être électrique je pense. Bref, il était presque impossible de la garder au pas, j'étais sans cesse obligée de jouer sur mes rênes pour l'occuper dans sa bouche et pour éviter qu'elle ne fasse l'idiote. Mais bon, cela ne l'empêchait pas quand même, disons juste que cela la retardait dans ses actions. Pour le trot c'était déjà un peu plus calme, même si l'alezane voulait sans cesse partir au galop, mais je lui forçai à rassemblait le trot, chose qu'elle n'appréciait pas du tout car la jument ne cessait de secouer la tête de haut en bas histoire de bien m'embêter d'une autre manière. Puis vint le galop, cette fois-ci elle était contente, mais elle n'aimait pas trop galoper en cercle, plusieurs fois elle essaya de prendre le dessus, chose qu'elle n'arriva pas à faire, bien évidemment, j'avais l'habitude avec elle maintenant.

Nous pouvions maintenant passer au but même de la séance. Aujourd'hui j'allais travailler sur une petite ligne vertical – oxer. Mon but était d'atteindre l'oxer à 80 cm, chose que nous n'avions encore jamais réussis à faire. Je commençai donc une petite détente avec un vertical de 30 cm, elle fit une dérobade, mais la deuxième elle le passa correctement avec un petit coup de cul en pris, et en même temps elle baissait la tête à une vitesse. Je fus obligé de la disputer !

« Non mais c'est quoi ça !? » Dis-je en lui donnant un coup de talon pour la réprimander !

Puis je repassai, cette fois-ci elle donna juste un léger, vraiment léger coup de culs après l’obstacle. Je lui fis une bonne grosse caresse, c'était déjà mieux. Puis je passai à 40cm, puis 50cm. La détente fut fini, il était temps de passer à la ligne. J'avais mis la ligne sur la piste, depuis le concours nous avons fait seulement une fois du saut, et durant le parcours j'avais pu remarquer ses points faibles. C'est donc pour cela qu'il était temps de passer à des choses plus difficile pour un prochain concours. Devant le vertical, la belle n'avait pas de soucis, celui-ci était à 60cm, elle le passa tranquillement, mais elle paniqua légèrement devant l'oxer. Je préférai donc l'arrêter devant plutôt que prendre le risque qu'elle refuse ou dérobe. Lors du deuxième passage elle passa l'oxer qui faisait 70cm, elle n'eut pas de grande difficulté, elle eut juste du mal dans ses foulées, mais la deuxième fois ce fut très bien. Puis on augmentait la hauteur, 70cm le vertical et 80cm l'oxer, c'était mon objectif de la séance. Elle fit tomber une barre la première fois, la deuxième fois aussi. Alors juste avant d'arriver devant l'oxer je lui fis mis une dernière pression, elle leva correctement ses jambes, et ne fit aucunes barres. Je la félicitai. Mais après elle se mit à secouer la tête et ruer légèrement. Malgré tout c'était une bonne séance, et il était maintenant temps de marcher au pas rênes longues pour que la jument s'étende.

Après cette bonne séance de saut, je ramenai Feeling Lolita à la barre d'attache. Je lui enlevai sa selle, son bridon, et ses protections avant de lui faire un dernier petit pansage. Vu que le temps était maussade, je l'amenai au pré, et la laissai quelques heures avant de revenir aux écuries pour mettre la belle dans son boxe pour la nuit. Et comme madame avait eu la bonne idée de se rouler dans la terre, elle avait eu droit à un dernier pansage, mais dans le boxe cette fois. Ce qui ne fut ma plus brillante idée, plusieurs fois je me fis bousculée pour ses 448kg de muscles, j'avais du plusieurs la réprimandai pour qu'elle reste calme le temps que je finisse.

« Tu n'avais qu'à pas te rouler dans la boue hein ! »

Peu de temps après ces mots, il était temps pour moi de laisser Feeling et de rentrer chez moi. Je sortis de son boxe et lâchai un dernier « Au revoir » avant de partir.



~ Les chevaux ~ Money

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MESSAGE :
2177


INSCRIPTION :
30/12/2012



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Ven 29 Mar - 20:38

Le membre 'Shinzo' a effectué l'action suivante : Appel à Calypso

#1 'Entrainement' :


--------------------------------

#2 'Sortie' :


Je suis Calypso, déesse de Huckleberry Breeding. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Cavaliers

Cavaliers


METIER :
Animatrice


MESSAGE :
315


INSCRIPTION :
04/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Sam 30 Mar - 0:34



Commentaire Excellent résumé, bien décrit, agréable à lire...
Rien à dire de spécial!
Continue
Mis à Jour par Caraa




Peu importe qu'il soit grand ou petit; sa robe ou son âge; qu'il soit doux ou fougueux ce qui importe c'est ce qu'il est vraiment...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Honeysuckle Haven

Honeysuckle Haven


METIER :
Ostéopathe


MESSAGE :
901


INSCRIPTION :
08/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Dim 31 Mar - 4:47

Nouvel entraînement



Feeling Lolita
31 mars 2013, jour de repos de Feeling Lolita au caractère difficile
Bonus total: 0
Sortie: oui
Résumé:
Je me rendis aux écuries avec une sourire béat aujourd'hui. Je venais d'avoir une bonne nouvelle, un autre éleveur voulait que ma jument soit la mère de son poulain, c'était une bonne nouvelle, même si après la reproduction serait fini pour un petit moment car je voulais aussi pouvoir profiter de ma jument en tant que poulinière. J'étais devant le boxe de la ma jument alezane. J'adorais lire la plaque d'argent visé à la porte du boxe. Il était écris en gros caractère : Feeling Lolita. C'était sûrement stupide, mais cela me procurait énormément de joie quand je lisais cette plaque.

Je pris le licol de la jument et l'amenai à la barre d'attache, je la pansai dans le calme. C'était fou à quel point la belle pouvait être différent au travail et à la main, c'était une toute autre jument. Durant le pansage j'en profitai pour lui faire des caresses, des massages et même des petits bisous sur le nez de temps en temps. Elle se laissait complètement faire, contrairement lorsqu'elle avait une selle sur le dos. Après le pansage, j'amenai Feeling vers un coin d'herbe, à peine arrêté, elle plongea la tête vers l'herbe et commença à brouter tranquillement. Pendant ce temps, j'en profitai pour caresser et masser le dos de la belle. Après cela, il était temps qu'elle aille se défouler au pré.



Distraught Blindness
31 mars 2013, jour de repos de Distraught Blindness au caractère normal
Bonus total: 0
Sortie: oui
Résumé:
Une belle jument palomino venait d'arriver aux écuries. Deux membres du personnel était en train de fixer la plaque d'identité de la jument à la porte de son boxe, juste à côté de Feeling Lolita. Coïncidence ? Non je ne crois pas. Effectivement aujourd'hui j'avais acheté un nouveau cheval. C'était une belle jument Quarter Horse, elle était très jolie, et avait un air de victime. Vous voyez les Saint Bernard ? Ils ont toujours un air malheureux, et bien, c'était pareil avec elle : Distraught Blindness. Elle avait des petits yeux marrons. Enfin bref, elle était à croquer.

J'étais devant la porte, le van arriver justement. Il se gara dans l'allée, et je me rendis à la rencontre du conducteur, un ami. Je le remerciai, celui-ci m'aida à sortir Distraught du van, celle-ci était plutôt calme, bien qu'un peu stressée suite au voyage. Je pris la longe et une fois la jument dehors, je la laissai découvrir son nouveau monde. Elle avait la tête bien haute, les oreilles dressées droit devant, et elle tournait en rond. Au bout de plusieurs minutes, je l'immobilisai, et me mis devant elle, elle se méfiait, mais vint sans grand soucis à ma rencontre. Je lui fis quelques caresses sur le chanfrein.

« Bonjour ma grande. Je suis Shinzo, ta nouvelle propriétaire et amie. »

Au son de ma voix, ses oreilles changeaient sans cesse de sens, c'était amusant. Bref, maintenant il était temps de lui montrer son nouveau boxe. Je la mis au pas, pour une fois c'était agréable d'avoir une jument qui marchait sans problème. Puis soudainement un chien présent dans les écuries se mit à aboyer pour je ne quelle raison. D'un coup, la jument se stoppa, les oreilles vers l'arrière, et elle se cabra presque suite aux aboiements intempestif de l'animal. J'ai dis « sans problème » ? Cela m'apprendra à parler trop vite, désormais Distraught ne voulait plus faire un pas, elle était complètement paniqué. J'avais un gros travail à faire. Je m'approchai d'elle, et la caressai doucement, je finis par un léger massage, pendant ce temps je lui parlai également avec une voix douce et calme, elle était vraiment très tendue. Mais après plusieurs minutes, une bonne dizaine, elle se détendit et je réussis à l'amener jusqu'à son boxe. J'allai devoir faire preuve d'énormément de patience avec cette belle jument.



~ Les chevaux ~ Money

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MESSAGE :
2177


INSCRIPTION :
30/12/2012



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Dim 31 Mar - 4:47

Le membre 'Shinzo' a effectué l'action suivante : Appel à Calypso

'Sortie' :


Je suis Calypso, déesse de Huckleberry Breeding. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Emerald Breeding

Emerald Breeding


METIER :
Inséminatrice


MESSAGE :
859


INSCRIPTION :
17/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Dim 31 Mar - 10:11


31 mars 2013 : màj.
Commentaires:
J'aime beaucoup ta première rencontre avec ta nouvelle jument, tu respecte bien le fait que vous ne vous connaissez pas et qu'elle arrive dans un lieu inconnu, bref continue comme ça I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sweeney666.deviantart.com/
avatar

Honeysuckle Haven

Honeysuckle Haven


METIER :
Ostéopathe


MESSAGE :
901


INSCRIPTION :
08/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Lun 1 Avr - 7:24

Nouvel entraînement



Feeling Lolita
01 avril 2013, entraînement de western, point neutre de Feeling Lolita au caractère difficile
Bonus total: +2
Sortie: oui
Résumé:
Une nouvelle semaine démarrait. Et le temps n'était pas vraiment au rendez-vous. Aujourd'hui on avait le droit a une fine pluie. Le ciel était gris, et des petits cumulus gris se promenaient dans le ciel laissant échapper au passage de fine gouttelettes d'eau qui explosaient contre la terre mouillée du sol froid. Feeling était dans son boxe, la porte en bois avait changé de couleur à cause de la pluie, d'un naturel brun clair, la porte était devenue complètement foncée, et l'on pouvait voir les gouttes dégoulinaient contre celle-ci. Les températures avaient également chuté, lorsque j'expirai une légère brume blanche sortait de ma bouche. J'étais vêtue d'une écharpe en laine, ainsi qu'un gros imperméable.

« Salut toi. » Dis-je en ouvrant la porte du boxe de ma belle alezane.

Une fois le licol enfilé, je pris la longe et sortis la belle. Elle secoua légèrement la tête, visiblement dérangé par la pluie. Mais ce n'est pas cela qui nous arrêtait. Il en fallait plus, beaucoup plus. Aujourd'hui était un jour spécial, j'avais décidé d'initier la belle au western, je ne savais pas du tout ce que cela allait donné et j'étais assez impatiente de voir. Alors aujourd'hui, j'allais seulement habituer Feeling Lolita à l'équipement. Nous étions à la barre d'attache, heureusement qu'une partie de cet endroit était couvert, cela nous permettait de profiter de ces moments sans devoir se presser.
Avant d'installer tout ce gros attirail sur le dos de l'équidé, je lui massai légèrement le dos, elle apprécia longuement. Ce qui était bien dans le fait d'avoir des chevaux et d'être ostéopathe ce que je pouvais leur faire des tout petits massages qu'ils appréciaient beaucoup. Mais bon, assez bavarder, il était temps de se mettre au travail quand même.

Le tapis était installé, jusqu'à là pas de soucis, elle connaissait. Mais quand vint le moment de la selle, elle me regardait avec un air curieux, je lui montrai tout d'abord, elle la renifla, puis, je m'approchai doucement de son dos. Je mis d'abord la selle bien au dessus et tout en parlant à la jument, je commençai à la déposer sur le dos de Feeling. Tout d'abord surprise par le changement de pois, ainsi que les parties de la selle en contact avec elle, elle se décala légèrement vers la droite. Je la rassurai et recommençai, c'était bon la selle était installé, mais avant de la sangler je tenais juste la sangle de sorte à ce qu'elle soit en contact avec son ventre. Elle ne réagissait pas. Après tout, elle avait l'habitude d'avoir une sangle. Puis vint le moment du filet, c'est maintenant que cela allait se compliquer. Elle n'était pas du tout habitué à un tel mors, cela ne devrait pas trop la changer, enfin si quand même un peu. Et bizarrement, elle n'eut aucun soucis à le mettre, une fois le mors dans la bouche, elle ne cessait de mâcher son mors. Je fis un nœud sur les rênes, pris une longe et parti vers le rond de longe. Pour le moment j'allai juste voir comment cela allait se passer avec un nouvel équipement.

Le rond de longe était assez grand, de quoi accueillir plusieurs chevaux, je fis entrer Feeling Lolita à l'intérieur. La belle alezane commençait déjà à renifler le sol. Je refermai la barrière derrière moi, et fis quelques derniers réglages. Je resanglai la jument, enlevai les étriers, et je pris une chambrière. Il était maintenant temps de passer à une petite détente. Depuis plusieurs semaines, la belle alezane commençait à bien obéir à la voix, il y avait encore des difficultés mais c'était déjà bien prometteur. Je mis donc Feeling sur la piste, elle marchait doucement, puis d'un coup elle se mit à lancer des coups de cul et des ruades. J'essayai tant bien que mal de la calmer, mais en vint, elle continuait de s'énerver. Alors pour la détendre je la fis galoper quelques tours avant de la remettre au pas. Chose faite, je recommençai en essayant de faire cela dans le calme. Elle ne cessai de lancer de petits coup de culs de temps à autre, mais au moins elle restait au pas. Puis vint le trot et le galop, elle n'eut pas de gros problème à se faire à cette nouvelle selle plus lourde et ce mors bien plus costaud que son mors habituel. Maintenant il était temps de passer à la monte.
Je remis les étriers, et me mis en selle, elle eut un léger mouvement de recul, je lui fis une caresse pour la rassurer. Puis j'enlevai le nœud aux rênes. Je dois avouer que même à moi cette selle m'étais encore très inconnu, et je fus assez stupéfaite du changement. J'avais presque l'impression d'être dans mon fauteuil du salon, impressionnant. C'était une sensation complètement différente. Je fis une légère pression sur les flancs de Feeling, elle se mit au pas, et commença à mâcher dans le vide, puis elle parti d'elle-même au trot, une simple pression dans les rênes la fis se stopper net, et elle se cabra presque. Il fallait que je sois plus douce dans les rênes, le mors était bien plus gros que celui d'équitation classique, il avait donc beaucoup plus d'effet. Je fis une caresse à la jument, après tout c'était de ma faute si elle avait eu une telle réaction, j'avais été beaucoup trop brusque. Je recommençai, et cette fois-ci ce fut bien mieux. Après quelques tour au trot et au galop qui se passèrent très bien, sans grandes difficultés à part quelques débordements de sa part telle que des ruades et coup de cul, mais elle était tout de même plus calme avec un tel équipement.

«  Bon aller, ça suffit pour aujourd'hui hein. »

Je mis pieds à terre, et ramenai la jument à la barre d'attache. Il était maintenant temps de lui faire un bon pansage avant de l'amener au pré, et partir m'occuper de ma deuxième jument.



Distraught Blindness
01 avril 2013, entraînement de western, point neutre de Distraught Blindness au caractère normal
Bonus total: +3
Sortie: oui
Résumé:
Le printemps commençait tout doucement à s'installer sur Hucleberry Breeding, le soleil était présent mais les nuages aussi et c'était parfois difficile de gérer tout ses changements de température, et mon pauvre organisme avait du mal, j'étais donc enrhumée ! Pas très motivant pour aller monter à cheval, mais j'étais cependant très emballé pour ma première séance avec ma nouvelle jument : Distraught Blindness. Je me rendais devant son boxe après ma séance avec Feeling Lolita. Je m'arrêtai devant, et m'accouder sur la vieille porte en bois du boxe.

« Bonjour. Alors comment tu vas aujourd'hui ma grande ? » Dis-je comme si la jument allait me répondre.

Je pris son licol, c'était un beau licol en cuir, comme celui de Feeling Lolita, la seule différence était la plaque d'identité où était inscrit son nom : Distraught Blindness. J’entrouvris la porte du boxe et me glissai à l'intérieur. La belle palomino recula et se colla au fond du boxe. Elle n'avait pas peur, elle se méfiait juste énormément. Les oreilles vers l'avant mais légèrement plaquées pour montrer qu'elle se méfiait. C'était amusant à voir comme le comportement pouvait varier d'un cheval à l'autre, comme quoi ils n'était pas tous pareil, et chacun avait des ressentis divers envers l'Homme. Je tendis doucement ma main vers elle, je lui présentai ma paume de main, espérant qu'elle fasse un petit pas. Mais non, elle se contenta juste d'étendre son encolure pour ainsi renifler ma main, elle secoua ensuite la tête. Je souriais, bêtement. Puis je fis encore un pas et caressai Distraught le long de ses ganaches avant de me mettre à ses côtés et de lui enfilai délicatement son licol en cuir.

Le chemin du boxe jusqu'à la barre d'attache fut assez mouvementé. Dès qu'un bruit inconnu retentissait dans les écuries, la belle jument d'un mètres soixante cinq se stoppai complètement et refusai d'avancer. Sincèrement j'avais bien du mettre vingt bonnes minutes à faire 200mètres. Je me maudissait, jamais je n'aurais un cheval où tout se passe sans problèmes. Bref, une fois la jument attachée, je lui laissai du mou au cas où, j'avais un peu peur qu'elle tire au renard, et plus elle avait du mou plus elle semblait se sentir en sécurité. Je pouvais donc commencer le pansage de l'équidé. Je commençai toujours avec l'étrille avec des mouvements circulaire pour enlever toutes peau et poils morts. Puis par la suite, je passai au bouchon, par contre ce moment du pansage ne se passa pas du tout comme prévu. Deux cavaliers se disputèrent vers la sellerie, lieu qui était seulement à quelques mètres de là où nous nous trouvions. Affolée, la jument commença à se cabrer et arracha la longe de l'attache. Je réussis tant bien que mal à la rattraper car elle n'était pas partie, elle se contentait juste de se calmer. En voyant la scène, les deux cavaliers avaient tout de suite mis un terme à leur dispute. Par la suite, j'avais pu sans problème finir la pansage et mettre tout l'équipement de western à la jolie Quater Horse.

Nous étions désormais dans le manège, je n'avais pas l'habitude de faire du western, c'était même l'une des premières fois que je pratiquai ce genre d'équitation. La détente se passa très bien, la seule grosse différence avec Feeling, c'est que je pouvais faire une vraie détente sans coups de cul ou ruades. J'avais mise la jument au pas, elle était très réactive à mes demandes. J'effectuai des figures de manèges tels que des doublets, des diagonales, voltes, demi-cercles, enfin toutes sortes de figures pour bien mettre Distraught à mes ordres. Je fis la même chose au trot, puis au galop. C'était très bien. Cela me fit énormément de bien de faire une détente sans me battre, j'étais soulagée.
Il était maintenant temps de passer aux exercices. Aujourd'hui, j'allais faire des exercices très simples : tels qu'un petit slaloms puis des transitions.
J'avais installé quatre plots sur la piste au niveau de la ligne A-C. Je mis la jument au pas, et fis un simple slalom au pas, elle n'eut aucun soucis, puis je le fis au trot, ce fut un peu plus difficile, mais elle n'eut pas de grosses difficultés. Et je passai aux transitions. Ce fut nettement plus compliqué. Le but obtenir des arrêts ou départs au plot prévu. Elle avait parfois du mal à réagir tout de suite aux pressions, elle mettait parfois un peu plus de temps. Mais après un petit coup de cravache sur l'épaule, elle fut légèrement plus réactive. Après plusieurs transitions correctement effectuées je fis de grosses caresses à Distraught et mis un terme à la séance. Cette première séance avait été très prometteuse et j'étais très contente, cette séance m'avait fait beaucoup de bien, enfin une séance sans se battre. Après un bon petit pansage, il était maintenant temps de mettre la belle au pré.



~ Les chevaux ~ Money

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MESSAGE :
2177


INSCRIPTION :
30/12/2012



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Lun 1 Avr - 7:24

Le membre 'Shinzo' a effectué l'action suivante : Appel à Calypso

#1 'Entrainement' :


--------------------------------

#2 'Sortie' :


Je suis Calypso, déesse de Huckleberry Breeding. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amethyst Field

Amethyst Field


METIER :
Admine


MESSAGE :
967


INSCRIPTION :
08/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Mar 2 Avr - 5:34


01 avril 2013 : màj.


HorsesMoneyTraining



Adminette à votre service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Honeysuckle Haven

Honeysuckle Haven


METIER :
Ostéopathe


MESSAGE :
901


INSCRIPTION :
08/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Mar 2 Avr - 7:27

Nouvel entraînement



Feeling Lolita
02 avril 2013, entraînement de saut d'obstacles, point neutre de Feeling Lolita au caractère difficile
Bonus total: +2 (caractère -1 ; résumé +3)
Sortie: oui
Résumé:
Le temps était très changeant aujourd'hui, un coup il faisait beau, puis dix minutes après, il pleuvait. J'étais venue assez tôt aujourd'hui, il fallait que je prépare la carrière avant de m'occuper de ma jument thoroughbred : Feeling Lolita. J'avais installé un petit parcours, l'obstacle le plus bas faisait 60cm et la plus haut était à 85cm. Le parcours était assez simple, je n'avais pas mis trop de difficultés. Aujourd'hui le but de la séance était de réussir à enchaîner un parcours sans grande difficultés. Lors du dernier concours Feeling s'était montrée très hésitante sur autant d'obstacles d'un coup, je ne lui avais jamais vraiment fait faire ce genre d'exercice. Bref, le parcours se constituait d'un croisillon sur la lettre I, puis un vertical sur le doublet F-K, puis il y avait un vertical sur la lettre V et un oxer sur la lettre S. Et enfin le parcours se terminait par un nouveau vertical sur la diagonale M-K. Le parcours était simple, je n'avais mis aucunes difficultés pour elle.

J'étais donc maintenant de retour dans les écuries, je m'approchai tout doucement de son boxe. Feeling était tranquillement dans son boxe, la tête par dessus la porte, elle regardait tout ce qu'il se passait dans les écuries.

« Bonjour ma grande. Alors comment tu vas aujourd'hui ? »

Je lui fis une petite caresse sur sa belle liste blanche. Ses oreilles étaient pointées vers l'avant, elle poussa un léger hennissement, je lui refis d'autres caresses avant de prendre le licol de la jument et pénétrai dans son boxe. Je lui enfilai son licol et c'était parti pour un petit moment de tendresse entre elle et moi, ce que j'entendais par là c'était forcément le moment du pansage. Bien que le chemin du boxe à la barre fut mouvementée vu que je devais sans cesse éviter que la jument me bouscule, elle n'avait aucun respect envers l'espace personnel de l'Homme mais bon, elle était tellement adorable à la main que j'en profitais avant de vivre un petit enfer pendant la séance d'obstacles.
Le pansage se passa relativement bien. Comme d'habitude, Feeling cherchait les caresses, bien qu'un peu trop envahissante. J'avais bien pris mon temps pour vérifier si la belle n'avait aucuns problèmes de santé. Tout semblait être en ordre, je pouvais donc la seller, et lui mettre son filet ainsi que des protections pour éviter toutes blessures si jamais elle faisait tomber des barres. Il était maintenant temps de passer aux choses sérieuses.

Lorsqu'elle pénétrait sur le manège, Feeling regardait avec un grand intérêt tout ces obstacles, elle semblait déjà toute excitée à l'idée de faire du saut. Je me mis en selle et commençai la détente. Bon comme à son habitude Feeling était intenable, ruades, coup de culs, enfin la totale, mais heureusement maintenant je savais à quoi m'attendre avec elle alors c'était plus aussi facile pour elle de me céder et me mettre à terre. Maintenant elle avait du mal à me faire venir à bout, généralement elle cédait la première. La détente se fit donc dans l'énergie et la bataille. J'étais tout le temps obligée de me 'battre' avec elle pour lui faire comprendre que c'était n'importe quoi ce qu'elle faisait. Ce comportement avait le don de me mettre hors de moi. Mais bon, j'étais plus ou moins habituée maintenant. Bref, pour la détente de saut, j'utilisai le croisillon ainsi que le vertical. Feeling était chaude, elle chargeait plus ou moins les obstacles. Enfin elle était très difficile aujourd'hui, elle tirait sur les rênes, ne cessait de vouloir aller toujours plus vite. Une fois bien détendue, je m'attaquais donc au parcours. Feeling ne montrait aucunes hésitations, elle était très vive, un peu trop, et je savais déjà que cette excès de vitesse allait coûter un refus sur la petite ligne de deux obstacles. Et comme je l'avais prévue, elle n'arrivait pas à se caler et sauta quand même. Le hic : elle fit tomber une barre, la barre emporta même tout l'obstacle. Au deuxième passage, ce fut beaucoup mieux, j'avais réussi à la canaliser sur la ligne, mais elle était très énervée et comme depuis le début de la séance, elle voulait toujours accélérer sans cesse. C'est donc sur un passage plus ou moins correct que je mis un terme à la séance, Feeling était bien trop excitée. Je lui fis une grosse caresse. Je laissai la belle marcher au pas rênes longues avant de ramener la belle à la barre d'attache pour un dernier pansage avant d'amener la belle au pré.



Distraught Blindness
02 avril 2013, entraînement d'éthologie, point fort de Distraught Blindness au caractère normal.
Bonus total: +4 (résumé +3 ; point fort +1)
Sortie: oui
Résumé:
Distraught Blindness était tranquillement dans son boxe. La séance de la veille s'était très bien passé, mais j'avais pu remarquer que la belle avait beaucoup de mal avec tout ce qui était bruit et autre chose inhabituelle. Elle était effectivement très peureuse, je devais régler ce problème si je voulais pouvoir partir en concours ou autre avec Distraught. Je décidais donc aujourd'hui d'initier la jolie Quarte Horse à l'éthologie. Après la séance d'obstacles avec Feeling qui avait était très épuisante, je retrouvais le calme avec Distraught. Je la fis sortir de son boxe, et l'amenai jusqu'à la barre d'attache. Le pansage ne fut pas très long, la jument n'était pas très sale, alors un pansage d'une dizaine de minutes suffit légèrement.

Après le pansage, j'amenai Distraught au rond de longe. Pour une première séance, je voulais juste gagner sa confiance. Je fis donc la technique du join up. Je mis donc l'équidé sur la piste du rond de longe, puis je lançai la jument au galop, je la poussai encore et encore, de manière plus ou moins agressive. Mon but était donc de reproduire le comportement d'un cheval dominant envers un cheval. Dès que Distraught commença à manifester des gestes de soumission telle que lécher, mâcher, et tirer la langue puis la rentrer et la mastiquer signifiait ainsi que la jument était prête à 'discuter'. Puis le dernier signal se fit : la jument baissa la tête tout en trottant. C'est le dernier signal qui signifie que la jument est prête à revenir et qu'elle ne veut plus me fuir. C'est à ce moment là que je cessai de fixer la jument pour reporter mon regard à cinq ou six mètres en avant de lui. Je lui tournai mon buste. C'était mon signal pour lui dire qu'elle peut venir et que je ne la rejetterais pas. Elle s'arrêta et me fixai, elle hésitait. Puis finalement, elle vint vers moi et s'approcha tout doucement jusqu'à ce que son nez soit à quelques centimètres de moi. Je la caressai puis commençai à marcher. Elle me suivit volontiers. J'avais remarqué que Distraught avait déjà de bonnes dispositions à l'éthologie, ce n'était pas la première fois qu'elle avait affaire à ce genre de pratique.

Vint ensuite le second exercice, habiter la jument à un autre animal autre qu'un autre cheval. J'avais emmené avec moi mon chien. C'était un animal très calme et patient. Je le fis se coucher à côté du rond de longe. La jument eut pour réflexe de se cabrer et galopa comme pour fuir. Le chien restait calme. Au bout de plusieurs minutes elle cessa de galoper et joua la curieuse. Elle s'approcha de lui mais dès qu'il bougeait ou tourner la tête, elle repartait. Sincèrement, cela dura bien plus de trente minutes. Je laissai les deux animaux faire. La jument n'eut pas trop le choix que de s’accommoder à la présence de l'autre animal. Elle cessa donc de fuir et s'approcha doucement, elle tenta désespérément de l'intimider, mais voyant que celui-ci n'en avait rien à faire, elle décida d'aller brouter l'herbe qui dépassait. Je m'approchai de nouveau de la jument, puis lui fis une caresse. Déjà, elle avait fait un grand pas, plus tard il faudra approfondir pour tout ce qui est bruit, mais déjà elle commençait à se sentir plus en sécurité avec moi.

La séance finit, je ramenai la jument à la barre d'attache. Je lui fis un dernier pansage bien mérité avant de la mettre au pré pour qu'elle puisse se défouler et se détendre après une telle séance qui fut quand même très stressante pour elle.



~ Les chevaux ~ Money

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MESSAGE :
2177


INSCRIPTION :
30/12/2012



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Mar 2 Avr - 7:27

Le membre 'Shinzo' a effectué l'action suivante : Appel à Calypso

#1 'Entrainement' :


--------------------------------

#2 'Sortie' :


Je suis Calypso, déesse de Huckleberry Breeding. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Honeysuckle Haven

Honeysuckle Haven


METIER :
Ostéopathe


MESSAGE :
901


INSCRIPTION :
08/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Mer 3 Avr - 2:56

Nouvel entraînement



Feeling Lolita
03 avril 2013, entraînement d'éthologie, point neutre de Feeling Lolita au caractère difficile
Bonus total: +2 (caractère -1 ; résumé +3)
Sortie: oui
Résumé:
En ce mercredi après-midi, je me rendais aux écuries. Le soleil était présent, et les enfants aussi. Le mercredi était le jour des enfants et ils adoraient venir voir les chevaux et passer du temps avec eux. Feeling était dans son boxe, plusieurs enfants se trouvaient devant la porte de son boxe, ils leur tendaient leurs mains pour qu'elle vienne les renifler. Feeling était loin d'être méchante et n'hésitait absolument pas à venir renifler les mains au cas où il y aurait une petite friandise. En arrivant, je saluai les enfants, et fis une caresse à la belle thoroughbred.

« Bonjour toi ! » Dis-je en passant la main le long du chanfrein de l'équidé.

J'attrapai ensuite le licol et pénétrai dans le boxe. Les enfants me regardaient avec un air admiratif. Je me souvins quand j'étais à leur place, je me disais : un jour ce sera moi qui fera ça ! Et j'avais raison. Feeling Lolita était sorti du boxe, je refermai la porte derrière mois et l'amenai jusqu'à la barre d'attache pour pouvoir la panser. Les enfants, quant à eux, avaient continué leur tournée des boxes. Je pris l'étrille pour commencer le pansage de l'alezane. Puis ensuite je passai le bouchon, et la brosse douce sur le pelage de la jument. Je finissais le pansage par le curage de ses pieds. Elle se laissait complètement faire, c'était géniale. Elle était tellement calme et douce à la main. Mais maintenant il était temps d'aller travailler. Je lui mis un licol éthologique, et pris une longe de 10m pour pouvoir avoir un certain contrôle sur elle. Je l'amenai désormais au rond de longe pour pouvoir commencer le travail.

La dernière fois avec Feeling, j'avais continué mon travail sur le respect de l'espace personnel. Il y avait quelques progrès, mais c'était loin d'être ça. Elle continuait de bousculer, de marcher sur les pieds. Il fallait sans cesse être sur ses gardes, et je dois vous avouer que ce n'est pas toujours facile de toujours devoir regarder où elle met ses pieds et chacun de ses mouvements pour ne pas se faire bousculer par une telle masse musculaire. J'allai donc continuer sur cette lancée. Aujourd'hui, j'allais faire un simple rappel des exercices précédents, et allait en commencer des nouveaux. Mais avant de passer au travail, il fallait déjà que je mette Feeling à mon écoute, et la belle se déconcentrait très vite, trop vite. Je mis donc la jument au pas sur la piste, mais comme à son habitude, très vite, elle partit au trot et essaya de n'en faire qu'à sa tête, je fis en sorte qu'elle raccourcisse son cercle, et donnai un petit coup sur la longe, elle finit par reprendre le pas, je la félicitai. Puis je continuais la détente, la belle alezane devait être de bonne humeur car pour une fois elle était plutôt calme, et disposé à m'écouter. C'était rare. Bon, elle n'était pas parfaite non plus, ne rêvons pas, mais au moins elle faisait ce que je lui demandais bien qu'elle ajoutait un coup de cul par ci par là. Après cette détente, je refis les derniers exercices appris avec Feeling, je lui fis l'immobilité du cheval pendant que je m'éloignais, elle avait assimilé l'exercice et le fit très vite correctement. Puis je fis en sorte de capter son attention, il fallait que j'existe pour la jument, et qu'elle capte son attention sur moi et non pas sur autre chose. Il fallait qu'elle soit concentrée, chose qu'elle fit assez vite, mais elle était aussitôt très vite déconcentrée. Si un chien, ou un cheval, chat ou autre animal passait près de nous je perdais toute l'attention de la jument.
Bon maintenant il était temps de passer aux nouveaux exercices. Je voulais aujourd'hui faire céder la jument, pour cela il y avait une méthode très simple. Je m'approchai de Feeling, lui fis une petite caresse sur l'encolure, et fis une légère pression vers le bas sur la longe de la jument, elle ne céda pas tout de suite, je fus obligée de forcer un peu. Mais dès qu'elle baissait légèrement la tête, je la félicitai et recommençai en essayant de mettre moins de force sur le longe. Au bout de dix bonnes minutes elle comprit et commençai à céder assez vite. Une fois qu'elle cédait, il était temps de faire en sorte que la jolie alezane soit en toute confiance avec moi. Pour cela j'allais voir si elle acceptait que je la touche un peu partout. On sait tous que certains endroit sont toujours plus ou moins sensible chez les chevaux. J'étais près d'elle, la longe traînait pas terre, je posai ma main sur son chanfrein, puis tout en lui parlant de tout et n'importe quoi en ayant une voix douce et sereine, je continuai de parcourir son corps : l'encolure, puis le poitrail, le dos, les hanches, et dès que je m'approchai de son ventre, elle eut un mouvement de recul : elle se décala sur le côté pour casser le contact. Je recommençai, j'allai doucement pour ne pas brusquer, et si la jument voulait couper le contact je la laissai faire, il ne fallait en aucun cas que je la force. Cette séance dura bien plus de 20 minutes, mais les progrès étaient là. Je mis donc un terme à la séance pour la laisser se reposer, même si nous ne faisions pas grand chose, c'était tout de même des exercices éprouvant pour elle.

Je ramenai donc Feeling Lolita à la barre d'attache pour un dernier pansage, pendant ce temps, je lui fis de nombreuses caresses et un petit massage avant de l'amener dans le pré où elle pourrait se détendre sans soucis.



Distraught Blindness
02 avril 2013, entraînement de dressage, point neutre de Distraught Blindness au caractère normal.
Bonus total: +3 (résumé +3)
Sortie: oui
Résumé:
Je venais tout juste de finir de m'occuper de Feeling Lolita quand je retrouvai Distraught dans son boxe. Je m'occupai toujours d'elle en dernier car c'était un vrai repos pour moi. Feeling me poussait à bout et m'épuisait, alors qu'avec ma jolie Quarter Horse, je pouvais profiter tranquillement, c'était un vrai moment de détente, même si elle avait peur de tout.

« Bonjour ma jolie ! » Dis-je en m'approchant de son boxe.

La jument palomino vint à me rencontre, me permettant ainsi de lui faire de nombreuses caresses. Mais il était temps que je la sorte pour son pansage quotidien. Le chemin du boxe jusqu'à la barre d'attache se passa relativement bien. Aucuns gros bruit ou chose suspect pour apeurée ma belle jument. J'attachai la jument avec du mou avant de commencer son pansage. Désormais, les cavaliers faisaient très attentions à leurs gestes quand ils passaient près de Distraught, ils avaient compris qu'elle était peureuse, et que cela risquait de durer un moment. C'était un processus long et il fallait faire preuve d'énormément de patience avant de faire disparaître une peur chez un cheval.
Le pansage de la belle était terminé, je n'avais rien remarqué d'anormale chez elle, et sa robe luisait de mille feux. Elle était vraiment superbe. Il était désormais temps d'aller travailler dans le manège.

J'avais choisi de travailler en intérieur même si il faisait beau. Il y avait moins de chance que quelques chose apeure la jument si nous étions entre quatre murs. J'étais en selle, je mis Distraught sur la piste et commençai la détente. Tout se passa très bien. Je fis de nombreuses figures de manèges, mais aujourd'hui, je jouais surtout sur les allures : arrêt – départ à l'allure supérieure – retour à l'allure inférieure. C'était le but de la séance d'aujourd'hui. Je fis la même chose au trot, puis au galop où je jouais énormément sur la direction. Distraught était bien concentrée et à mes ordres. C'était génial de travailler avec elle. Tant que rien ne l'effrayer, tout se passait toujours très bien. Mais maintenant il était temps de passer aux choses sérieuses.

Pour le travail d'aujourd'hui, je travaillai principalement sur des diagonales, je ne voulais pas faire travailler Distraught Blindness sur la piste. Durant mes diagonales, je fis du pas allongé, puis à la prochaine je fis du pas rassemblé. Elle n'avait pas grand mal à faire les exercices, elle se fiait à moi même si le rassemblement fut d'abord difficile, elle ne voulait pas et je mis un moment à la faire céder. Elle se sentait certainement emprisonné et elle ne semblait pas aimer cela. Ensuite je fis la même chose au trot, j'eus le même soucis pour le trot rassemblé. Mais elle cédait tout de même au bout d'un moment, j'en profitai pour la caresser tout de suite, qu'elle comprenne que c'est bien et que c'était ce que j'attendais. Je répétai la chose plusieurs fois, puis sur d'autres figures de manège tels que des cercles, ou des doublets. C'était très prometteur. Je félicitai Distraught avant de la mettre au pas rênes longues pour marquer la fin de la séance.

Je venais de finir de panser la belle après la séance. Un camion entra dans la cour au moment où j'enlevai la longe de la belle. Le bruit du moteur du camion effraya la jument, elle se cabra et m'arracha la longe des mains avant de partir au galop vers les prés. Plusieurs cavaliers et moi-même suivions directement la jument, je ne voulais pas qu'elle s'enfuit ou qu'elle se blesse à cause de la part. La jument s'était finalement tout simplement réfugier dans son boxe, elle se sentait en sécurité à l'intérieur. Je rejoignais la jument, elle était complètement paniquée. J'essayai de la rassurer avec ma voix avant de reprendre la longe et de ramener Distraught au pré. Et bien, moi qui pensais que la journée allait se dérouler sans problèmes, c'était loupé.



~ Les chevaux ~ Money

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar




MESSAGE :
2177


INSCRIPTION :
30/12/2012



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Mer 3 Avr - 2:56

Le membre 'Shinzo' a effectué l'action suivante : Appel à Calypso

#1 'Entrainement' :


--------------------------------

#2 'Sortie' :


Je suis Calypso, déesse de Huckleberry Breeding. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Amethyst Field

Amethyst Field


METIER :
Admine


MESSAGE :
967


INSCRIPTION :
08/03/2013



MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   Mer 3 Avr - 22:10


màj.
Désolée je n'ai pas le temps de te lire, mais j'avoue que ça donne envie ta motivation à écrire :)


HorsesMoneyTraining



Adminette à votre service.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entraînements des chevaux de Shinzo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Entraînements des chevaux de Shinzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Huckleberry Breeding :: HUCKLEBERRY BREEDING V2 :: Archives :: ELEVEURS :: Domaine public-